Fabriquer le web - La balise meta description

La balise meta description est une partie de page web qui n'est pas affichée en mode public. On peut en prendre connaissance en affichant le code source d'une page. Elle est destinée aux moteurs de recherche et leur permet d'indexer correctement la page pour faire correspondre ultérieurement les termes qu'elle comprend avec ceux entrés par l'internaute lors de sa recherche. C'est ce qui incite les visiteurs à venir sur votre site. C'est un piège à clic.

Une meta description optimale

Pour que l'indexation soit optimale (ce qui est l'objet du SEO ou optimisation à destination des moteurs de recherche), il est indispensable que cette balise meta soit individualisée, unique, propre à la page. Si la balise est la même pour l'ensemble du site, les moteurs de recherche risquent de ne pas correctement indexer les pages ou de ne pas les indexer toutes, puisque ils retrouveront la même description sur toutes les pages. Une analyse du site par la boîte à outils du webmestre de Google (Google Webmaster Tools) liste les pages dont la meta description est en double et plus la liste est fournie, moins bonne sera la place de votre site dans les résultats de recherche. Et moins de visibilité se traduit par moins de visites.

Dans le CMS adHoc, un champ de meta description a été activé pour les Pages. Il est accessible en mode création et édition depuis l'administration, en-dessous de la zone de texte de l'éditeur.

Que faut-il mettre dans cette meta description ?

C'est une description de la page, ce doit être bien précis, complet, accrocheur, parce que les moteurs le reprendront dans leurs résultats de recherche et c'est ce qui incitera l'internaute à cliquer sur le lien de votre site et pas sur l'autre. Classiquement, on constatait que Google (qui reste le principal moteur de recherche) n'affichait que 2 lignes du texte de la description, ce qui correspond environ à 150 caractères, espaces et ponctuation compris. Toutefois, depuis quelques temps, il s'avère que Google peut afficher jusqu'à 4 lignes, soit 300 caractères, si le nombre de mots entrés par l'internaute est plus élevé. Pour le dire autrement : par exemple une recherche rédigée en 5 mots produira des extraits de 2 lignes, une recherche utilisant 10 mots affichera 4 lignes de meta description.  Et une meta description plus fournie attirera l’œil de l'internaute et  l'incitera au clic. En résumé, on pourrait suggérer de ne pas se priver des 300 caractères de meta description, mais en le scindant en 2 : une première partie destinée aux recherches en peu de mots qui doit être très synthétique et se suffire à elle même pour éviter que le signifiant ne soit pas coupé. Et une deuxième partie plus détaillée, qui pourrait faire la différence en cas de liens au contenu similaire.

Certains CMS, comme WordPress disposent de fonctionnalités qui génèrent automatiquement du contenu pour la meta description à partir du début ou du chapeau du document. Mais ce n'est pas toujours réussi, il vaut mieux maîtriser le processus.

Attention : les politiques des moteurs de recherche changent bien souvent sans que nous en soyons toujours informés. Ce qui est vérité aujourd'hui ne le sera pas nécessairement demain.

Pour aller plus loin, un des articles récents du site Abondance, consacré au référencement : Cliquez là.


Index |Info | Permalien | PDF

Technique

adHoc

Fabriquer le web

Installer

Sécuriser

Référencer

Astuces CSS

Mail, Webmail, courrier etc ...

Piwigo

Écolibre